SUITE ET FIN PROVISOIRE

Le même verre, une heure plus tard
Le même verre, une heure plus tard

 

 

 

 

 

Une photo du même verre,

prise après avoir attendu

une heure que le vin

se réchauffe, montre un dépôt d'un centimètre environ 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


J'ai récupéré le carton des semaines plus tard chez le client:

six bouteilles moins une, qui avait été bue. J'en ai porté six autres du millésime suivant en échange.

 

La bouteille entamée, remplie à nouveau par le vin décanté, n'a plus jamais fait de dépôt (conservée debout pendant plusieurs semaines), et a été dégustée par mon oenologue. En dehors d'un discret évent bien compréhensible (en léger creux pendant plusieurs semaines), elle ne présentait pas de défaut organoleptique. La suivante, "sacrifiée" en même temps, était parfaite à la dégustation et n'a pas fait de dépôt! Nous les avons gardées pour une éventuelle analyse ultérieure. Mais que chercher et dans quelle direction? 

 

J'en garde trois "sous le coude" et, d'ici un an ou deux,

je vais les glisser au fond de mon frigo pour un temps,

avant de les déguster ... pour voir.

 

 

PS: Je précise que je n'ai aucun doute quant à la sincérité de mon

       client et qu'il ne m'a pas fait "une farce". Parfois, on comprend

       l'expression, erronée bien entendu, qui veut que le vin soit "vivant" ! 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0