LEON, VIEUX CON,  MAIS AUSSI "VIEUX CEPAGES"

 

 

 

Trilla, tout en haut

dans le Fenouillèdes,

est un petit-petit-nom charmant.

C'est aussi une bourgade

de 70 âmes et

seulement une poignée

d'hectares de vignes.

 

 

 

 

 

 

Oui, mais! 

 

Dans l'équipe municipale, vous trouvez Mechthild. Elle est conseillère municipale, et compagne d'André Domine. Cette Mosellanne et ce Hambourgeois (par là-haut en tout cas) participent activement aux activités culturelles de la municipalité et ont mis sur pied un événement incontournable, qui prend de plus en plus d'ampleur chaque année: la "Fête des Vieux Cépages". Dans la foulée est née l'Association des Vieux Cépages, une des 95 assoc' présentes dans une communauté de communes qui ne compte que 22 de celles-ci. Belle densité. 

 

Nous en sommes membres et aujourd'hui se tenait notre assemblée générale, la première "vraiment dans les règles". Quand j'étais un militant enthousiaste, on était tenu de donner du " le camarade Untel" et du "la camarade Unetelle", ce que j'ai toujours trouvé parfaitement ridicule, preposterous. Ici, la camarade secrétaire nous a lu le PV de la réunion de l'année précédente, notre Vorsitzende a présenté le rapport moral et la trésorière - cette fonction a connotation capitaliste se passe de titre stalinien - a "fait les comptes". Après acclamation, Ite Missa fuit et on a pu enfin entendre des choses intéressantes.

 

Il y aura le 27 février prochain, pour les membres seulement et quelques professionnels invités, une journée de séminaire nous permettant de rencontrer un pépiniériste en vue, spécialisé dans la reproduction des cépages rares, d'écouter un géologue intéressé par l'influence de la pédologie sur la conduite de la vigne, et de nous entretenir avec un vigneron expérimenté, un certain Gérard Je-ne-sais-plus-comment de la Muntada, ancien rugbyman et fumeur de cigares, qui est en grande partie "responsable" de ma présence dans le Roussillon. Ah oui, il y aura aussi une dégustation et ... un banquet vigneron sous les étoiles, sans Assurancetourix car Goscinny a rejoint Charlie. Il les a même précédés.

Inch' Toutatis, que son nom soit glorifié !

 

Ensuite, notre ennième - car la toute première ne compte pas ! -

Fête des Vieux Cépages aura lieu le samedi 18 juillet 2015, avec faste et la présence du Domaine de la Coume Majou, un pote à Faste. 

 

Après tout cela, on a levé la séance, et moi mon gros derrière, pour commencer l'apéro, dont un magnifique blanc 2012 de Marcel Bühler au Domaine des Enfants. Le repas, préparé par les locaux, valait le détour, de charcuterie corse en pâté de lapin de garrigue, de civet bien giboyeux (un bourguignon en fait) en mousse au chocolat et en galette des Rois ... Moi, dès qu'on peut tirer les rois, mon sang régicide se met à bouillonner, car j'aime la frangipane. Mon insuline participe à la fête, sans modération.

 

A table, deux bouteilles sont sorties du lot: un vieux grenache du Domaine Sainte-Croix dans les Corbières, millésime 2010, qu'avait apporté l'adorable Elizabeth Bowen et le mourvèdre (majoritaire) d'Agnès Henry, Cuvée Saint Ferréol 1998, dont votre serviteur avait mis un magnum dans sa besace. 

 

Ma photo, prise à la volée en fin d'agapes, vous présente la trésorière, en fond de tablée, notre président, debout et songeur devant la fenêtre, et notre secrétaire, tout sourire à l'avant plan.

 

Christine ... me tourne le dos. C'est une manière de montrer

qu'elle n'a pas encore de cheveux blancs,

parce qu'elle le vaut bien ...

 

 


Écrire commentaire

Commentaires : 0