UN CARTON PANACHE

Nos sélections
Nos sélections

 

 

                   Après la sortie du Guide Hachette pour 2015, au début du mois de septembre, cela fait 6 éditions qui nous sélectionnent, avec pas moins de 7 vins au total. 

 

J'ai tenu à ponctuer l'événement en proposant un carton panaché qui reprend ces vins, à l'exclusion du tout premier (Cuvée du Casot 2005) dont il ne reste que quelques douzaines de bouteilles au domaine.

 

Cuvée Miquelet 2005: un subtil assemblage de grenache maurynate et de vieux carignan estagellois. Il a mis du temps à se fondre mais est devenu le "chouchou des sommeliers". 

 

Cuvée du Casot 2006: mon grenache le plus mûr (à Saint-Paul-de-Fenouillet, en plein coeur de l'appellation Maury) associé à la première apparition publique de "La Loute", un carignan presque centenaire. Très élégant et prêt à boire. Vous en trouverez chez Serge Vieira, le Bocuse d'Or 2005 (Ch. de Couffour ** à Chaudes Aigues).

 

Cuvée Majou 2008: le vin principal du domaine, contenant surtout trois parcelles de grenache complémentaires (à St Paul et Estagel), de vieux carignans du finage d'Estagel et quelquefois un peu de syrah. C'est mon Châteauneuf-du-Pape à moi, en un peu moins chaud et un peu plus élégant, mais vous n'êtes pas obligés d'adhérer. Plus près de chez nous, c'est chez Pierre-Louis Marin (Auberge du Cellier * à Montner) et chez Christophe Comes ( La Galinette * à Perpignan) que vous le boirez.

 

Cuvée Majou 2009: on le garde encore un peu "sous le coude" mais il se déguste déjà bien. Moins exubérant (à peine) et légèrement plus subtil que le précédent.

 

Cuvée du Casot 2009: toute La Loute de cette année-là (300 litres !) et le même grenache magique qu'en 2006 me donnent LA grande réussite du domaine, selon moi.

 

Cuvée du Roc Blanc 2011: 2/3 de grenache, 1/3 de carignan, issus du site formidable - mais ridicule économiquement parlant à cause de son faible rendement et de sa pénibilité à travailler - du Roc Blanc à Estagel vous offrent le vin le plus suave et le plus marqué par le côté garrigue de toute ma gamme. Hélas, je ne suis pas sûr de pouvoir continuer à l'exploiter durablement. Mise sans soufre et avec bouchon en verre.

 

 

 

Rendez-vous dans quelques jours sur la Cave de Christine.

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Elizabet Luoma (lundi, 23 janvier 2017 04:43)


    I have to thank you for the efforts you have put in penning this website. I really hope to see the same high-grade blog posts by you in the future as well. In truth, your creative writing abilities has inspired me to get my own blog now ;)

  • #2

    Madison Blanton (mardi, 24 janvier 2017 10:41)


    Very great post. I just stumbled upon your weblog and wanted to mention that I have really enjoyed surfing around your blog posts. In any case I'll be subscribing to your rss feed and I am hoping you write once more soon!