BONJOUR MA POUPETTE !

A la périphérie du "village sénégalais"
A la périphérie du "village sénégalais"

 


C'est souvent par

cette interpellation

que Christine

est accueillie

à La Franqui

le matin,

vers 10-11 heures,

quand elle se lève pour travailler. 

 (hihi)

 

  

 

Cette jolie villa, située juste en bordure du Bad Schallerbachplein au milieu de l'avenue Pierre Sorrel, est en cours de rénovation, ainsi que sa soeur jumelle. Toiture et corniches en zinc viennent de se voir remplacées. Mais je l'ai choisie pour son nom: Poupette ! 

 

Ce fameux "quartier sénégalais" représente assez bien le style des villas bâties à la "Belle Epoque" sur la côte belge et que les promoteurs détruisent les unes après les autres, dès qu'une succession ou bien la crise économique forcent les familles à s'en débarraser. Elles sont assez chères à entretenir, avec leurs nombreux chassis en bois et les différents plans inaccessibles de leurs façades, le tout exposé aux embruns salés et à la fameuse "iode" ! 

 

A Coxyde, c'est surtout l'architecte Lejeune qui les a conçues, aux alentours de 1905-1908, dans un style empruntant beaucoup aux fermettes "normandes". Le quartier devrait son nom à un cantonnement de tirailleurs de l'armée française durant la guerre de 14, ou encore aux appellations données aux villas par des coloniaux belges. En effet, la haute bourgeoise ayant fait fortune en Afrique constituait la majeure partie des propriétaires de ces nouvelles implantations et ils utilisaient des noms "exotiques" pour leurs cottages. Maintenant, on voit fleurir les "samsuffit", "hora fugit" et "'t sloefke", chacun son truc.

 

La maison familiale, remontant à 1906 mais acquise en 1913, s'appelle logiquement "Les Vagues Capricieuses". Pour une raison qui m'échappe, et quasiment seule dans sa rue, elle n'a pas subi de graffitis à la fin des années '60, début des '70, au plus fort de la querelle linguistique.

 

Notez que "Grillige Golven" m'irait bien aussi.

 

 

 

PS: et si "Poupette" devenait "Poepke" ? 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Thierry Charlier (vendredi, 15 août 2014 19:12)

    Renseignements pris auprès de la Vioque : "acquise en 1923"

  • #2

    Luc Charlier (vendredi, 15 août 2014 19:34)

    Ah bon. Je savais qu'elle avait été échangée contre un bien situé à Oudenaarde, mais je croyais que c'était en '13. Cela ne change pas grand chose à l'affaire.