CHEZ AGNES, A NOUVEAU

Il manque le photographe pour compléter le groupe de cinq
Il manque le photographe pour compléter le groupe de cinq

 

 

 

 

Je vous avais parlé

du Manoir d'Agnès, 

ICI

et 

LA.

 

 

 

 

 

 

Vous y trouvez de la Cuvée Miquelet 2005 et notre blanc, la Cuvée Civale 2013, ainsi peut-être qu'un peu de vin doux par moments. Il faut dire que l'on est ici dans la patrie de l'Hypocras, une mistelle aromatisée aux herbes, et du Sambuc, un vin blanc parfumé de crème de sureau venant des bords de la Lèze.

 

Christine et moi y avons mangé en tête-à-tête plusieurs fois - ne ratez pas le pigeon, une spécialité du chef Jean Cazorla - et on y a emmené la "vioque" de ce blog un soir de week-end faisant salle pleine. C'était en plein hiver et le détendeur des bonbonnes de gaz refusait tout service à cause du froid - ce que nous ne savions pas. Il faut avouer qu'on a attendu un peu plus que de coutume entre les plats, et que le homard du "beau menu" avait cuit un peu trop longtemps, mais nous avions par ailleurs fort bien dîné. Or, le chef a tout réalisé ce soir-là (40 couverts) ... sans l'aide du piano, rien qu'avec les fours électriques et le petit micro-ondes qui sert d'ordinaire à réchauffer les biberons. C'est ça, un vrai professionnel.

 

Cette fois, la donne était plus simple: 4 Belges et une Héraultaise, sustentation avant de visiter des peintures rupestres éloignées de 800 m de la lumière du jour. J'ai goûté à tout, sauf le poisson. Un carpaccio de boeuf ... légèrement cuit tout de même, une terrine ... de cassoulet, fort originale et très fine et ... la cuisse de canard confite pour affronter les ténèbres. Mon diabétologue ne supporte pas que je parle de mes desserts. Je ne vous dirai donc pas qu'il s'agissait d'un "Opéra". Mais je rappellerai qu'on le doit à l'origine à Dalloyau, même si ce fourbe de Lenôtre - je ne l'aime pas celui-là - en a réclamé la paternité.

 

On a bu un blanc de l'Ariège, original, léger et bien vinifié, à base de chardonnay, sauvignon et chenin et ensuite une très bonne bouteille venant de la Livinière, où le carignan doit remplir largement plus que la proportion que l'appellation prévoit ... mais tout à fait excellent. Et merde au décret d'appellation !

 

Ceci pour vous signaler que la carte des vins du Manoir n'est pas kilométrique, mais fort bien choisie et très raisonnable dans ses prix. La loi Evin a bon dos pour expliquer parfois que certaines tables ne boivent que de l'eau, ce qui n'est certainement pas le cas ici. L'épouse du chef cumule une autre occupation professionnelle auprès de la Chambre des Métiers et sait ce que saine gestion veut dire. Il nous semble, à nous, modestement, que la composition de la cave et la tarification de ce qui en sort déterminent aussi le comportement de la clientèle. Il n'est pas question pour moi de vouloir transformer tout dîneur en ivrogne patenté, mais il est dommage de bien manger sans accompagner ce moment de plaisir d'un peu de vin de qualité. Même si ce n'est pas le mien !  

 

Avec le concours de l'hôtel mitoyen - autre propriétaire mais excellents rapports - le couple a su transformer l'antique "cantine des ingénieurs de Péchiney", qui tombait en ruines ou presque à un moment de son histoire, en passage gastronomique obligé pour les Toulousains en route vers la neige, pour les randonneurs amoureux de ce beau coin de moyenne montagne, et pour les simples touristes férus d'histoire. Il faut dire que l'Ariège a eu l'intelligence de faire collaborer toute une série de bonnes tables au sein d'une association. Nous avons remarqué que, partout où le "gastronomadisme" est possible, tout le monde s'en porte mieux. L'amateur de haute gastronomie qui ne souhaite pas forcément - ou n'en a pas les moyens - "faire du macaron" tous les soirs désire toutefois se régaler les autres jours aussi. Et bibendum oublie parfois de récompenser à sa juste valeur une adresse ou l'autre. 

 

Rien que chez nos petits clients adorés, il y a de quoi rendre heureux pendant toutes ses vacances le visiteur gourmand qui explore l'Ariège.

Et c'est tant mieux.

 

 

Adresse du jour:  LE MANOIR D'AGNES

                          T°: 05.61.02.32.81

                          www.manoiragnes.com

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0