LE COEUR DE L'HOMME

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je vous ai entretenus

des deux premiers volumes

de cette trilogie islandaise.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sa conclusion (quoique) fut sans doute plus longue à lire, plus délicieuse aussi. Après la progression interminable de douleur, d'obstination, de féérie aussi, le postier et ses compagnons sont finalement arrivés chez le toubib qui les recueille au sortir de la tempête de neige. Enfin, ils ne sont pas tous arrivés.

 

Mais, même en Islande, le dégel survient et il faut se réinsérer dans un monde où - déjà - les forces de l'argent, de la religion, de la morale (?) et des préjugés compliquent la vie de l'homme, et de la femme encore plus. Comme s'il en était besoin !

 

Etonnant périple que ce récit de Stefansson. Il m'est impossible, à peine quelques semaines après mes lectures, de me souvenir des détails et même du cheminement de l'histoire. Mais il demeure une impression fantastique et un dépaysement rare.

 

Je pense que je relirai ces trois ouvrages,

dans quelque temps,

et avec délectation.

 

 

Réf. : Le Coeur de l'Homme (2011)

         Jon Kalman Stefansson

         trad. jan 2014

         Folio N° 5713

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0