TROIS PONTS SINON RIEN

Ponte Dom Luiz, franchissable depuis octobre 1886
Ponte Dom Luiz, franchissable depuis octobre 1886

 

 

Il s'agit d'un des

trois ponts de ce type -

je vous ai déjà parlé

de celui qui sert de viaduc

au chemin de fer à

Garabit (Cantal).

 

 

 

 

 

Il est réalisé en fer forgé, avec les avantages et les inconvénients de ce matériau : on est à la fin du 19ème siècle. D'habitude, les visiteurs parlent du "Pont Eiffel" de Porto, ce qui n'est pas exact.

 

Bien sûr, le mode de construction est similaire à celui de la Margeride, achevé en 1884 par la société Gustave Eiffel et Cie sous la direction de l'ingénieur Léon Boyer, avec ses sept piles en fer puddlé. Son tablier métallique mesurait 554 mètres mais la portée de son arc n'était "que" de 165 mètres, une vraie prouesse à l'époque.

 

Mais auparavant, la société Eiffel avait construit en 1877 un autre ouvrage, plus en amont sur le Douro que celui que je vous montre ici, qui fut appelé Ponte Dona Maria en l'honneur de la reine du Portugal, Maria Pia. Il accueillait la voie de chemin de fer sur un tablier long de 353 m, supporté par un arc d'une portée de 60 mètres. Il compte trois piles sur une rive et deux sur l'autre.

 

Enfin, notre Ponte Dom Luiz I, achevé en 1886 et d'une portée de 172 mètres cette fois, porte un tablier mesurant 385 m. Ici, la contribution de l'ingénieur Théophile Seyrig est majeure, mais il avait déjà été à la base des plans, inédits, novateurs et audacieux, de l'autre ouvrage portugais. Sa particularité est de comporter deux passerelles: une au sommet, l'autre beaucoup plus bas au niveau du fleuve, et les piétons sont admis.

 

Cela m'amène à une anecdote, macabre, romantique et curieuse à la fois. Vous savez que je les aime: le talent en moins, il y a du Dickens mais aussi du Somerset Maugham en moi.

 

Du temps de ma "carrière" au sein de l'industrie pharmaceutique, j'avais du mal à me ranger parmi les "clans" liés à telle ou telle firme. Le responsable du marketing, mais aussi pour une large part de l'organisation des participations au congrès, d'une société concurrente m'avait pris en sympathie. Des années plus tard, lui à la retraite et moi plus en retrait, je l'avais introduit auprès de pas mal d'amis portugais qui lui ont ouvert les portes de leurs quintas, ainsi qu'à son épouse. Il s'était ainsi préparé un splendide voyage.

 

A son arrivée, sa première visite à Vila Nova de Gaia le fit passer près du pont ... alors qu'un désespéré se jetait précisement du haut du tablier supérieur. Le corps a atterri non loin de son épouse et l'arrivée des secours n'a pas pu calmer l'émotion que celle-ci a dû éprouver. Ils ont coupé court à leur séjour, sans coup férir.

 

Dommage.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Darla Lones (dimanche, 22 janvier 2017 04:17)


    Great blog here! Also your website loads up very fast! What host are you using? Can I get your affiliate link to your host? I wish my site loaded up as quickly as yours lol