ON DECUVE EN DOUCE ET A DEUX

LES ETAPES

 

 

 

 

 

 

 

On écoule le jus, jusqu'à la dernière goutte:

c'est le "vin de coule" !

 

 

Ensuite, on sort le chapeau de marc, comporte après comporte, avec le "croc".

Quand la quantité est supérieure, on fait appel à une "pompe à marc".

Mais la nôtre fait aussi office de pompe à vendange ( 9 CV de puissance ), pèse 450 kg et se trouve près de l'égrappoir, au premier étage.

Elle y reste à demeure !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On achemine alors le marc

vers le pressoir,

qui attend la fournée,

gueule grande ouverte ....

 

 

Il reste à remplir la cuve (27 hl pour notre modèle, il y a de quoi faire), et à lancer le programme de pressurage.

 

 

 

 

 

 

Le marc se trouve à présent "in the pocket"
Le marc se trouve à présent "in the pocket"