L'EGLISE DE COUME MAJOU

Notre Eglise à nous

 

 

L'Eglise du village de Corneilla, dont certaines parties remontent au XIIème siècle, se trouve à 30 mètres de chez nous. Elle n'a plus de curé attitré.

Je ne crois pas avoir vendu un seul flacon à des villageois depuis mon installation en 2005. Pourtant, cette porte discrète, au N° 11, c'est chez moi ....

Dans la paroisse, nul ne semble prophète près de son clocher: ni messe, ni vin pour la messe. 

 

 

 

 

 

Quatre beaux millésimes d'un vin souple et soyeux
Quatre beaux millésimes d'un vin souple et soyeux

 

 

 

Je vous expliquerai plus bas comment est née cette cuvée.

Actuellement, je dispose encore de quatre millésimes, dont les trois premiers sont à la vente:

 

. 2007: alors que j'ai attendu longtemps avant de le proposer, ce millésime offre à présent un fruité charmeur (bourgeon de cassis, cerise bien mûre, groseille) et des tannins très souples. La part importante de syrah (35 % environ) lui confère cette légèreté, qu'un degré alcoolique rikiki renforce encore ( 13 vol %).

C'est le vin le plus primesautier de toute notre gamme et il accompagnera vos repas informels et vos charcuteries. Vous pouvez même le rafraîchir un peu (14-15 °C).

 

. 2008: il fut gourmand d'emblée, et très proche de la Cuvée Majou, en fait. Il contient 40 % de grenache, auquel il doit cette chair si agréable.

Si vous voulez accompagner une grillade d'un vin qui lui tiendra tête sans en imposer, voilà où trouver votre bonheur. Les préparations à la tomate lui conviennent également (sauce bolognaise par exemple).

 

. 2011: nous avons profité du caractère exceptionnel de ce millésime, qui nous apporta presque assez d'eau de pluie, pour diversifier notre gamme, redéfinir les cuvées après 6 millésimes (de 2005 à 2010) et moderniser nos étiquettes. Cette "Eglise" est un peu plus ferme que par le passé. Elle ne contient plus qu'un chouia de syrah. 

Ceux qui cherchent la mâche du grenache bien mûr et un soutien acide de qualité trouveront ici leur bonheur.

 

.2014: après deux années "sans", ce 2014 renoue avec ses prédécesseurs. Il est similaire au 2011 mais je pense, au moment d'écrire ces lignes (mars 2016), qu'il faut encore l'attendre.

 

 

 

 

 

 

EGLISE DE COUME MAJOU 2006 (épuisé à la vente)

 

Le Jardin des Sens de Montpellier, l'étoilé Michelin et « Relais & Château » des jumeaux Pourcel, avait retenu cette cuvée à l'automne 2010 et avait fait de nous « le vigneron du mois » à ce moment-là.

 

 

 

 

 

C’est à Xavier Erken

que je dois l’élaboration de

l’Eglise de Coume Majou.

 

Il voulait un vin répondant au

Charlier des charges suivant : solide mais plus souple que la Cuvée Majou, plus vite prêt à boire et ... meilleur marché, bien sûr.

Ah, ces marchands de vin ... !