LA BASTIDE DE CARLA-BAYLE

Entre Lèze et Arize

 

 

Approche de la bastide, église, remparts
Approche de la bastide, église, remparts

 

 

 

Place de la mairie
Place de la mairie

 

 

Carla Bayle porte ce nom depuis

la révolution française.

En effet, le penseur Pierre Bayle faisait figure de symbole républicain.

 

 

 

 

 

Depuis le 16ème siècle, cette bourgade hugenote s’appelait Carla-le-Comte, en souvenir à son son don au comte de Carcassonne par l’évêque de Toulouse (en 960), puis à son appartenance à la famille des Trencavel, comtes de Foix. Au moment de la croisade contre les Albigeois, le village s’appelait Castlardo.

Cathare, protestante, catholique, voire même athée, la population a apparemment toujours vécu en bonne intelligence.

 

 

 

L’église du village date de 1687 et se situe sur l’emplacement même de l’ancien château. On utilisa des pierres du mur d’enceinte pour sa construction. Le clocher, lui, est de 1896 et le tout fut restauré en 1996. Il existe aussi un temple, bâti en 1884.

 

 

 

Vue des remparts
Vue des remparts

 

 

 

 

 

 

 

Un gros effort de restauration a été entrepris dans le village, qui renferme un grand nombre de très jolies maisons, souvent à encorbellement.