mar.

21

juil.

2015

L'ANNIVERSAIRE D'UN MENSONGE 





C'était en 1969,

année humoristique.






En ce « jour anniversaire », je me sens obligé de résumer à votre intention pourquoi j’ai l’intime conviction que l’homme ne s’est pas posé sur la lune, ou en tout cas n’en est jamais revenu.

 

Pourtant, j’étais devant la petite télévision dans la salle à manger de Coxyde, cette nuit-là : j’avais presque 13 ans.

 

Commençons par les images : fausses, archi-fausses. Rien n’est réel, ni les ombres, ni les angles de prise de vue, ni le mouvement des personnages, ni le ciel sans étoile, ni le comportement du drapeau. Rien. En plus, les pellicules n’auraient pas supporté les écarts de températures (elles auraient été externes aux scaphandres) et elles auraient été grillées lors du passage au travers de la ceinture de Van Halen. Ernfin, la similitude avec des images tournées par Kubrick, et d’autres, dans des studios qu’on ne laisse pas visiter à présent, est criante. J’arrête là mais vous pouvez surfer : il y a des pages et des pages de détails.

 

Toutefois, on pourrait accepter l’idée que le voyage lunaire a bien eu lieu alors que le film « publicitaire » était effectivement une tromperie.

 

Un premier point, majeur : comment croire qu’un « exploit technologique » réalisé en 1969 n’est plus dans les possibilités techniques 45 ans plus tard ? Notre capacité technique a donc régressé ?

 

Un deuxième point, très troublant car il y a mort d’homme en plus : tous les astronautes (ou assimilés) suivants sont décédés de mort violente (accident de T-38, de X-15,de F-104, de la route et d’Apollo), T. Freeman, E. See, C. Basset, V. Grissom, E. White, R. Chaffee, E. Givens, C. Williams, M. Adams, R. Lawrence, T. Baron.

 

Un troisième point, très précis : les ceintures de Van Allen. Les avis de spécialistes divergent, j’en conviens. Personnellement, je pense qu’un organisme humain (ou animal d’ailleurs) ne peut les traverser impunément.

 

Un quatrème point tient à toutes les improbabilités techniques de la mission elle-même : le « module lunaire » grotesquement instable et fragile, la poussée nécessaire à le faire redémarrer etc ...

 

Un cinquième point est encore plus troublant. Aucune découverte majeure n’a été faite sur les « pierres lunaires » rapportées (plus de 300 kg paraît-il), alors que des centaines d’articles ont été publiés.

 

Non réellement, il faut être d’une naïveté incroyable

pour croire à ces sornettes.

It’s a hoax.


Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Cad (mardi, 21 juillet 2015 13:25)

    Pour ma part j'en sais rien. D'abord ce genre d'exploit ne m'a jamais fait rêver, pour moi être dans les nuages me valaient plus de coups de règles sur les doigts que des bons points ou des images.
    Des images justement, comme tu le dis, elles peuvent intriguer les spécialistes, exciter les autres, en 1969 la France rurale ne croyait elle non plus pas un traitre mot de ce que donnait à regarder le petit écran. La France ouvrière quant à elle se disait que peut-être en l'an 2000 (ça paraissait si loin) on se nourrirait de comprimés survitaminés, la ménagère de moins de 50 ans bradait déjà ses poeles à frire en rêvant de promenades en voitures sans roues traversant des cieux clairs, 10 ans plus tard elle se prenait déjà à des rêves de jeunesse éternelle. Bref que ces images soient vraies ou fausses, et hors le contexte de rivalité des puissances à l'époque entre les deux blocs, on s'en foutrait un peu si la lutte actuelle n'était pas encore et toujours de prouver au monde entier : c'est moi qui ai la plus grosse.
    Les moyens de le dire sont différents, mais ce sont toujours les mêmes qui dans le scenario ont le rôle du con...