PERPIGNAN COTE FACE


Très chère

et avec un budget

de fonctionnement important,

la Fontaine Maillol

est belle, très belle.




Au cours de notre promenade de déstressage de l'autre jour, celle qui nous a menés à la Pizzeria de Luc, nous avons pris place sur un des bancs - trop éloignés et pas assez nombreux - qui donnent directement sur la fontaine.


Celle-ci a été construite par une équipe d'hydrauliciens universitaires de Catalogne du sud, du temps d'Alduy et dans le cadre du transfert subliminal de sous des P.O. vers la Generalitat, une des constantes de ses mandats. On a beaucoup polémiqué à l'époque sur le coût d'achat, sur les frais de fonctionnement et de maintenance, sur la complexité de la technologie. Je n'y reviens pas.


Au-delà de l'effrittement de la décoration externe, qui pourrait je crois se réparer à moindre frais, il faut bien avouer que tout fonctionne toujours très bien et que l'effet esthétique est magnifique. Tant que le jour ne s'est pas couché, il faut "se contenter" des nombreuses arabesques que l'ordinateur gigantesque (salle de contrôle de tout un étage sous le bassin)  et les innombrables gicleurs font décrire à l'eau sous pression. C'est déjà très joli, au point que je ne m'en lasse pas et dois m'arracher au spectacle à chaque fois, un peu comme devant un feu ouvert.  Y aurait-il du Gaston Bachelard en moi ? 


Une fois le crépuscule en route, on allume les spots multicolores et leur féérie décuple encore le plaisir: très beau.


Il ne manque alors que la parole à la Fontaine Maillol.



Écrire commentaire

Commentaires : 0