CHEZ UN AUTRE LUC (PAS LEON)

Luc au labo, pizzas dans le fourneau
Luc au labo, pizzas dans le fourneau




L'offre perpignanaise

en matière de pizza

n'était pas terrible.







Depuis quelque temps toutefois, l'établissement à côté de notre restaurant asiatique habituel à l'av. du Gal Leclerc avait fait peau neuve et s'était agrandi d'une terrasse, souvent occupée.


Moitié par faim, moitié par curiosité, nous nous y sommes assis dernièrement. Nous avons été très satisfaits de cette tentative.


Hier soir, notre petite balade anti-stress - il y a quelques raisons d'en éprouver pour le moment - nous mena vers les "festivités" à l'occasion des feux de la Saint Jean à Perpignan. Tout y était lamentable, en dépit d'un temps favorable. 


Sur le coup de 19 heures, notre Christine avait "une petite faim" et je savais le frigo vide, en dehors d'un tout petit morceau de filet de cabillaud capable d'attendre 24 heures de plus.


Allez, zou, chez Luc le pizzaiolo et sa souriante compagne. Offre du jour: la pizza à la bresaola. Le patron fait sa pâte - et elle est bonne -, la garnit d'ingrédients frais et de qualité, et madame vous la sert, avec un petit commentaire descriptif, bien chaude, bien levée, légère et croustillante à l'extérieur mais moelleuse au centre. Il ne manque que le goût du four à bois pour qu'elle soit irréprochable, car l'électricité ne remplace pas cet aspect-là. 


La nôtre, juste comme il faut, ajoutait un rien de mozarella fraîche par-dessus le coulis de tomate, et ensuite la viande simplement posée, qui fondait légèrement sous la chaleur du pain, et quelques feuilles de ruchetta, la délicieuse roquette.


La "carte des vins", une ardoise en fait, est sommaire mais bien choisie et à prix doux. Nous avons bu - surtout moi car Christine allait prendre le volant au retour - un ripasso plus que correct. Vous savez que cette technique de la Valpolicella consiste à faire refermenter un vin rouge sur les peaux déjà utilisées d'un "passito" ayant servi aux amarone ou aux recioto. Le vin obtenu est plus costaud, et présente ce petit goût de raisins secs et de VDN qui me plaît beaucoup.


Pour la deuxième fois donc, excellente pizza,

bon vin et addition raisonnable.

Nous y retournerons.



Écrire commentaire

Commentaires : 0