LICENSE TO DRIVE 




Attention,

si vous apercevez cette splendide

jeune femme

au volant d'une

Alfa Romeo rouge, entre Jodoigne

et BXL,

ne l'emboutissez

PAS.







D'une part, la voiture n'est pas à elle. D'autre part, elle vient de décrocher sa licence de conduite, document l'autorisant à rouler seule. Sa "License to kill", c'est son sourire, par contre.


Et là, il y a deux instances à féliciter: sa mère d'une part, à qui je dois de "posséder" une si belle fille - même si j'ai deux ou trois bricoles à reprocher à la génitrice par ailleurs, mais il y a presque péremption - et les époux Moerens-Duqué d'autre part.


Raymonde Moerens était une condisciple de ma mère - des "Jacqueminettes " toutes les deux - devenue orthodontiste

et Michel Duqué est un chirurgien maxillo-facial, devenu un des meilleurs clients de la Coume Majou. A eux deux, ils ont "récupéré" les ravages causés par les friandises que je concédais à ma fille sur le marché de Wemmel tous les dimanches matins (après la messe) et par une chute en avant survenue bien mal à propos dans un préau d'école alors qu'elle avait cinq ans. Il fallait y ajouter un petit prognathisme atavique pour obtenir des ratiches "moyen-moyen".


Ils ont travaillé de longues années, et Virginie s'est soumise d'assez bonne grâce à leurs compétentes exigences, pour arriver à ce qu'on appelle à Bruxelles "le sourire Duqué": à savoir, une bouche de star.


Ce que vous ne voyez pas sur la photo,

c'est qu'elle possède l'intelligence

- et la MODESTIE -

de son père.

Je vous le présenterai.



Écrire commentaire

Commentaires : 0