DIDIER MEEUS PREND EN OTAGE 

Bernard Navez, l'auteur alternatif de la Trémentine, apprécie
Bernard Navez, l'auteur alternatif de la Trémentine, apprécie

 

 

 

 

 

 

 

.... toute l'attention

d'un père

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Trémentine est une troupe amateur qui interprète une pièce par an, au printemps, lors de 6 ou 7 représentations dans la salle des fêtes de Néthen, un hameau de Grez-Doiceau en Brabant Wallon. Elle distribue les bénéfices de ses spectacles, quand il y en a, aux assoc’ locales.

 

Son spectacle a mis en scène une pièce de JP Audier en 2006, d’Yvon Taburet en 2007, de Paul Cote en 2008, et ensuite de deux auteurs « maison » à partir de 2009, Didier Meeus et Bernard Navez. Virginie Charlier, la Loute de ce blog, tenait le rôle d’Isabelle en 2013, puis celui de Nathalie en 2014 et enfin de Nadine dans cette édition-ci.

 

Il s’agit d’une histoire de Prise d’otages très fumeuse dans une petite agence bancaire. Le tout est prétexte à analyse de caractères « bien de chez nous » et à déballage de la mesquinerie quotidienne de l’humain. Didier Meeus, le dramaturge cette fois-ci encore, y interprète le rôle du preneur d’otages lui-même, Georges.

 

Virginie, qui bosse « dans l’Horeca » cette année et commencera une formation de gestion hôtelière en alternance à partir de la rentrée, a hésité à poursuivre par manque de temps, malgré la passion qui l’anime. Mais Didier a eu la gentillese de lui écrire un rôle sur mesure et elle n’a pas pu résister. L’avis peu objectif du père que je suis pense qu’elle a bien fait : elle « surjoue » exactement au niveau qu’il faut et je pense que le bois de la scène doit sentir le roussi là où elle touche les planches. En outre, une robe à pois très ajustée met sa silhouette en valeur : c’est musclé et svelte une serveuse + sandwicheuse + barmaid! Dans la salle, autour de moi, cela chauffait aussi. C’est parfois subtil, un homme, quand la testostérone monte.

 

Le billet suivant vous présentera tous les protagonistes, illustrera par l’image la justesse du titre et vous fera profiter du salut, un bien beau moment de communion laïque.

 

Bravo à toutes et à tous.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Agnès Peresan (lundi, 27 avril 2015 14:51)

    Merci Monsieur Charlier !
    Pourriez-vous corriger d'un de nos auteurs maison, c'est Bernard Navez et non Gérard. Merci !

  • #2

    Luc Charlier (lundi, 27 avril 2015 15:10)

    Mille excuses. Je l'ai eu une fois correctement (en sous-titre de l'illustration) et une fois fautif (dans le corps du texte). Voilà qui est corrigé. Merci de me l'avoir signalé.