LES PREMIERES DE 2015






Les voilà ! 








J'adore les asperges. Ma grand-mère les achetait dès qu'elles étaient disponibles sur les marchés, à prix d'or, par botte de ... 1 kg. On savait vivre à l'époque. Son fournisseur préféré - j'ai un vague souvenir d'étal de marché - les tenait de Boortmeerbeek, un village rural à l'époque, situé à mi-chemin entre Malines et Louvain. 


Nos avion trois préparations favorites: (i) "à la flamande", càd avec du beurre fondu, un oeuf mimosa et du persil frisé, (ii) vinaigrette et (iii) "à l'ardennaise", dans une béchamel agrémentée d'oeuf cuits dur en éclats et de dés de jambon d'Ardenne (fumé), plus persil évidemment. 


L'asperge préférée des Belges est blanche de haut en bas, sans aucune coloration violette ni verte de la tête et les plus réputées sont malinoises. Toutefois, les terrains sablonneux du Pays de Waas, de la Campine et des polders du Bachten de Kupe lui conviennent aussi.


Celles que vous voyez ici ont été extirpées il y a 10 minutes, d'un champ au bord de la route qui mène à Villasavary en venant de Castelnaudary. Pour la première fois cette année, et le phénomène m'inquiète car nous sommes clients là depuis plusieurs saisons, elles ne confèrent pas d'odeur aux urines ????? Leur goût est correct toutefois, mais moins prononcé. Est-ce lié à leur précocité ou bien ont-elles été "poussées" comme ces bâtonnets insipides que nous expédie le Pérou au mois de janvier? 


A suivre.


Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Xavier Van der Ghinst (samedi, 04 avril 2015 21:30)

    j'en ai mangé des primeurs la semaine dernière de Malines, tellement bonnes qu'on aussi mangé les pieds crus... et urine nous a permis de savourer le plat une seconde fois, comme le chili con carne

  • #2

    Thierry Charlier (jeudi, 09 avril 2015 10:01)

    Je conteste : à "l'Ardennaise", c'est avec de la crème fraîche et pas de béchamel !