MAINTENIR L'EGLISE AU MILIEU DU PARC 




Vous savez que le Jardin 

PAIRI DAIZA,

un des plus beaux 

parcs animaliers au monde,

rouvre ses portes

dans 11 jours,

le 4 avril,

à Brugelette 

au Domaine de Cambron.







Il fallait que Coume Majou soit prêt à temps. Depuis que notre cuvée existe, ou presque, l'Eglise de Coume Majou jouit des faveurs de la direction du parc.


L'an passé, le jardin a reçu de l'ordre d'un million et demi de visiteurs, malgré un temps mitigé. Il s'y est bu moins de vin rosé que d'habitude, et la même chose s'est produite chez tous nos clients. Je n'ai donc produit qu'une petite quantité de cette couleur, pour satisfaire une commande spécifique. Mais le millésime 2013, dans sa belle bouteille allongée munie d'une obturation en verre (système Vinolok), est en pleine forme et nous continuons à le commercialiser. Il n'a pas fait l'objet d'ajout de sulfite au moment de la mise en bouteille et reste donc très digeste, sans causer de maux de tête, même si on oublie d'inviter Modération à sa table.


La restauration du Jardin, une brasserie, la table asiatique de grande qualité et les différents autres points de "catering" profitent de l'expérience du plus important traiteur de Wallonie, auquel le parc est associé de manière très étroite. Bien sûr, tout est préparé sur place mais la supervision est assurée par ces grands professionnels. Je suis donc très heureux de vous annoncer que l'on m'a demandé à nouveau d'inclure l'Eglise dans la carte des vins. C'est le millésime 2007 qui a été retenu. Issu de syrah, grenache et carignan en parts à peu près identiques, il saura accompagner les menus de la brasserie, choisis dans la gastronomie belge typique, avec ses volailles, ses viandes, ses brochettes mais aussi du poisson grillé. Mais, légèrement rafraîchi, il se mariera bien aussi aux saveurs de l'Orient du Temple des Délices. Pour y avoir mangé plusieurs fois, je peux vous garantir que son offre est très raffinée, aromatique mais pas "hot". En outre, l'architecture du restaurant, dont chaque pièce est authentique et assemblée par des artisans venus spécialement pour cela, est vraiment réussie. 


Mais, comme chez Kinder-surprise, l'important c'est ce qu'il y a DANS la boïte et le parc vous offre - je cite de tête - tellement de choses surprenantes. On peut voir des tigres blancs, des léopards des neiges, des chauve-souris en plus des pandas géants et autres. On peut y croiser des Wallons (Borains, Picards, Litjeux ...), des Flamands (Flandriens et Limbourgeois, Anversois, Brabançons) et même des autres Belges. Mais on y croise aussi bon nombre d'étrangers. Un million et demi, que je vous dis!


Mon petit conseil à moi: offrez-vous l'abonnement à l'année. Pour le prix plein de

54 € seulement, vous y allez comme vous le voulez. J'ai parlé à des gens qui vont une heure ou deux lire sur les bancs, qui y mangent, qui s'y promènent régulièrement. Ce n'est pas un jardin zoologique à proprement parler, et ce n'est pas un "parc d'attractions". C'est vraiment un jardin, entretenu mieux qu'un arboretum et offrant à tout moment quelque chose de beau et d'unique.


Ce qu'Eric Domb est arrivé à faire - car c'est vraiment sa patte à lui - c'est conférer à tout une touche d'authenticité et de classe: le luxe pour tout le monde. 


La preuve, vous pourrez y communier avec mon Eglise! 



Écrire commentaire

Commentaires : 0