SOLEIL COUCHANT AU PONT DU CARROUSSEL

 

 Il n'y a pas de doute, 

les sept arches métalliques 

derrière Christine

sont celles

du pont des Arts.

 

 

 

Nous sommes donc sur le tablier du Pont du Carroussel et la douce lumière du couchant crée des couleurs enchanteresses. 

 

Erigé en 1935 grâce aux techniques de béton armé, il relie le Quai des Tuileries au Quai Voltaire. Un autre ouvrage ocupait son emplacement au 19ème siècle, qu'on appelait Pont des Saint-Pères ou Pont du Louvre.

 

Le 1er mai 1995, des sympathisants de M. Lepen jettent un jeune Marocain dans la Seine à cet endroit. Une plaque commémorative - que j'ai loupée - a été apposée en 2003 par le maire de Paris. Cela ne rendra pas la vie à la victime mais peut faire réfléchir à la bêtise des comportements de groupe et des endoctrinements.

 

Pour nous, c'était la fin d'une belle promenade - quadriceps fourbus - qui nous a faits arpenter de long en large Boulmich' et Saint-Germain, jardins du Luxembourg et des Tuileries, pour revenir ensuite par la rue de Rivoli jusqu'au Louvre et puis, retraversant le fleuve, au parking derrière les Grans Augustins. Nous avons parcouru ainsi une partie des 1er, 6ème et 7ème arrondissements.

 

Christine voulait voir les "libraires"

et nous avons donc flâné de bouquiniste en bouquiniste.

Ce genre de farniente actif, splendide oxymoron,

me convient parfaitement.


 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Clint Isaac (dimanche, 22 janvier 2017 22:16)


    Asking questions are actually pleasant thing if you are not understanding something entirely, however this post offers pleasant understanding even.