NI COEUR DE LOUP NI GRAND MEAULNES : COEUR DE MEAULNE TOUT SIMPLEMENT 



Nous avions une très jolie adresse en plein coeur de le Forêt de Tronçais, 

dont je vous ai déjà parlé.

Sa situation permet une étape bienvenue sur la route de Paris ou de la Belgique.





Oui mais voilà: l'établissement est fermé à la mauvaise saison et, si le petit déjeuner dans la jolie salle-à-manger aux larges baies vitrées est un instant privilégié, et si la carte des vins y est variée et aux prix très étudiés, la carte elle-même est un peu "simplette", quoique prétentieuse en même temps. En outre, la réalisation des menus est quelconque. Dommage car le cadre est splendide et le bâtiment luxueux, au coeur d'un grand parc aux essences variées: le "top".


Nous nous sommes mis en quête d'une alternative, testée la semaine passée.


Je vous recommande l'étape chez Grégory (le chef) et Sonia (patronne et gérante de la société), au Coeur de Meaulne, qui ont repris récemment le petit relais en plein coeur du village de Meaulne, là où l'Allier devient le Berry. Les chambres sont refaites à neuf et gaies, dans le style naïf, avec une literie irréprochable. Il fait un calme paisible, à deux pas de l'église et de la mairie. En passant sous un porche, on accède à un parking retiré mais public. Comme le dit l'hôtesse, en parlant de la sécurité des véhicules - importante pour un vigneron en déplacement: "Si un jour il se déroule un méfait à Meaulne, cela passera au Journal Télévisé"! 


La carte est courte mais complète et le soin apporté aux plats est réel. Le bocage bourbonnais fournit la viande charolaise et le village de Cérilly, tout proche, abrite une fromagerie de qualité. Tous les fournisseurs sont locaux et leur liste est fournie. J'adore cela. Le choix des vins est réduit, sélectionné par un caviste local, mais les références sont de bonne qualité et les prix corrects. Dommage que ce système ne laisse évidemment aucune place pour nous, car nous y figurerions volontiers. 


Le buffet du petit déjeuner est varié, avec salade de fruits frais, fromage blanc, salaisons et tutti quanti.


Enfin, cerise sur le gateau, l'accueil est adorable; patronne et collaborateurs sont charmants et attentionnés. Même les petits "djeuns" - stagiaires sans doute - ont le ton juste et semblent avoir déjà acquis toutes les ficelles du métier.


Bravo - Bravo - Bravo.



Écrire commentaire

Commentaires : 0