BONJOUR A VAUBAN








Une Civale peut

en cacher une autre.

Ce week-end, nous avons reçu

la visite de la plus jeune

des nièces de Christine:

Justine Civale.











Aucun malheur ni aucune infortune pour cette vertueuse jeune fille, rassurez-vous. La seule forteresse que nous ayons fréquentée fut le glacis du Château Royal de Collioure: ni escapade à Lacoste sur le Grand Luberon, ni embastillage. Point de marquis non plus, nous nous sommes limités aux marquisettes de Delacre. Faut un début à tout ! 


Eh bien, mesdames et messieurs, amis lecteurs, qu'on se le dise: il y avait bien au-delà de 20°C sur les parapets qui font le tour du château et sur la jetée qui protège la rade côté mer. Il n'a tenu qu'à Christine que nous n'attrapâmes un coup de soleil mémorable. Une femme entre deux âges et TRES court vêtue ne cachait pas grand chose de sa plastique sous le chaud soleil et ... Christine nous a forcés à dégager les lieux. Pourtant, équipé de mon pied ... photographique et de ma très longue ... focale, je m'apprêtais à prendre des poses ... étagées (le fameux bracketting, avec "ck" et non "gu") pour bien pénétrer le capteur de toute la profondeur du champ qui s'offrait à nous. Pour ne pas lasser les prophanes, je n'irai pas jusqu'à vous parler du ... diaphragme utilisé. Cela risquerait de faire capoter le suspens. 


Attention, le petit oiseau aimerait sortir: shoooooot ! 



Écrire commentaire

Commentaires : 0