UN GRAND CRU, PRESQUE DÈS LE BERCEAU

 

 

 

Beaucoup d'internautes

ont "posté" leurs

anti-loi Evin

du réveillon.

 

 

 

 


Je les remercie d'avoir cyber-partagé avec nous leurs instants de bonheur. 

J'espère néanmoins, en toute sincérité, qu'aucun parmi eux n'a pris le volant. Au risque de me faire allumer par certains collègues, je pense réellement que zéro gramme est la limite d'alcoolémie tolérable pour le conducteur. 

 

Néanmoins, ayant passé plus de temps à ... Blan(c)kenburg qu'à Blankenberge, je me permets de vous montrer l'étiquette d'un très grand vin. Issu d'une cuvette propice au développement d'esprits très subtils si on laisse s'exprimer tout le potentiel de ce creusot, l'intelligence de cette cuvée mettra sans doute 10 à 15 ans pour s'exprimer. Plus que jamais, il ne faudrait pas qu'un bouchon vienne ternir l'élévation et la complexité du génie en devenir.

 

Evitez les pesticides, menez la conduite sans trop de palissage et attendez patiemment que le temps fasse son effet. Après, pour lire entre les lignes aussi bien que sur elles, la méthode devrait être très souple, sans doute fort peu gobale. 

 

A titre perso, je répète que le but de l'éducation est

que nos enfants n'aient plus besoin de nous.

Sur ce point au moins, j'ai très bien réussi:

aucun des miens ne s'est manifesté avant-hier soir ...

pour me demander du soutien, ni hier non plus.

Quel formidable père j'ai été ! 

 

 


Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Hervé Lalau (mardi, 30 décembre 2014 12:07)

    Cher Luc, il m'a fallu venir en Belgique pour apprendre ce qu'était une Fröbelienne (alias, en France, une puéricultrice). La renommée du dénommé Fröbel n'ayant semble-t-il guère passé nos frontières (pas plus que le nuage de Tchernobyl).
    Ceci dit pour que mes compatriotes goutent tout le sel de ton étiquette.

  • #2

    Luc Charlier (mardi, 30 décembre 2014 13:47)

    Merci de cet avertissement. Et les petites étoiles de Fröbel, inconnues aussi?