LA RENCONTRE DES FEMMES : 2ème PARTIE

Une station très agréable
Une station très agréable

 

 

 

 

 

 

Vous imaginez bien que

mon chemin de croix personnel

ne pouvait manquer de

rencontrer des femmes,

même si ce ne furent pas

celles de Jérusalem.

 

 

 

 

 

 

 

Alain est tombé en arrêt devant le poster accroché au mur de la salle-à-manger. Evidemment, les hommes savent pourquoi. En effet, cet ancien de Solvay, qui a dirigé, entre autres, une entreprise important du vin et des spiritueux sur le "Rand" bruxellois, du temps où les whiskies de malt ne faisaient pas encore fureur, avant de servir de consultant au groupe Fourcroy durant plusieurs épisodes de sa période troublée, faisait en effet partie du bureau de communication d'entreprise Kadratura. C'est eux qui ont réalisé pour la brasserie Haacht de "Buurtmierbêêk" la campagne d'affiches soutenant leur pils Primus face à la "bière d'hommes", rouleau compresseur et gros sponsor des évenements sportifs de la Champions' League de football. 

 

Je ne suis pas arrivé à connaître ses rapports exacts avec le sujet, ni avec la gamine du poster, mais il avait in illo tempore pris une part active au succès de cette mission. Moi, je pense que c'est au Sounds à Ixelles que j'avais découvert l'affiche, entre deux sets de Philippe Catherine, de Jeroen Van Herzele ou de Stéphane Galand and his boys, car c'est le sous-sol de cet établissement qui accueillait, après passage dans la cour, le trop-plein de nos vessies à l'agonie et proposait de se faire envoyer par la poste, quasiment sans frais, des copies bien plus grandes des placards publicitaires qui distrayaient nos attentions de la dernière petite goutte qu'on secoue (classe !). 

 

Ce poster-ci fut responsable de beaucoup de chaussures mouillées parmi les amateurs de jazz et a trôné longtemps au pied de l'escalier qui menait à mon bureau/grenier de Wemmel, avant de rejoindre le Riberal. 

 

Merci Alain de ces moments de détente ironique et souriante.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0