PORTRAIT VIVANT D'UNE NATURE MORTE

Une bonne gachette est passée par là
Une bonne gachette est passée par là

 

 

 

 

Un des meilleurs fusils

de la commune

nous a abandonné

une partie de sa gibecière,

ce matin.

 

 

 

 

 

 

Je pense que nous ne mourrons pas de faim dans les jours qui suivent. Je devrai par contre faire attention à ne pas ajouter les effets du saturnisme à ceux de la goutte. Il faudra donc boire beaucoup ... d'eau et de lait. Les chélateurs ne sont pas à mon goût.

 

Il me reste à trouver un chasseur de champignons parmi mes amis, et à acheter du céleri en branche pour confectionner ma purée. Pardon, on dit "embeurrée" ou bien "écrasée" de pommes de terre à présent.

 

Comme si ce n'était pas la même chose.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0