UNE DESINFORMATION DE PLUS

Un grand ciel bleu sur le massif du Puigmal
Un grand ciel bleu sur le massif du Puigmal

 

 

Je n'accorde guère de crédit

aux informations transmises

par la presse officielle,

qu'elle soit écrite ou parlée,

et encore moins télévisée.

 

 

 

 

 

L'Agence France Presse, qui relaie Reuters et AP, ment en permanence pour plaire aux détenteurs du grand capital et aux puissants de ce monde, afin de favoriser leurs desseins.

 

Mais un point me chagrine plus que tout le reste: la manipulation qui est faite de la météo par la station locale de la radio nationale, France Bleu Roussillon. Systématiquement, on annonce un temps calamiteux sur les "Hauts Cantons", principalement la Cerdagne et le Capcir, et on embellit la situation sur la frange côtière. Je le constate depuis plus de 9 ans que je vis constamment ici.

 

Je sais que la France réduit au maximum la liberté d'expression, notamment en facilitant la tâche des avocats sans scrupules qui plaident à tout bout de champ des procès en diffamation, et les gagnent.Néanmoins, je me risque moi à un procès d'intention. Les grands possédants, les familles qui détiennent plusieurs établissements touristiques - et sont souvent très liées aux mairies, les chaînes de salles de jeux et de casinos ... se retrouvent massivement entre Perpignan et la côte. C'est là que le business se passe, c'est là que les capitaux s'investissent, c'est là aussi que les substances illicites circulent - non, je ne parle pas de ce poison qu'est le vin. C'est là qu'on trouve les campings démesurés également.

 

C'est donc là qu'il faut envoyer les gens. On pourrait le comprendre, sinon l'admettre, de la part d'une chaîne publicitaire qui doit plaire à ses annonceurs. Mais pas du service public qui vit de nos deniers et ne diffuse pas de publicité, ouvertement en tout cas. 

 

Aujourd'hui encore, les animateurs - qui vous balancent par ailleurs du "catalan par-ci" et puis du "catalan par-là" mais parlent eux-même pointu pour la plupart et ne manient pas la belle langue catalane - n'ont eu de cesse de répéter qu'il y aurait un voile nuageux sur le département, et qu'il s'accompagnerait de pluies de plus en plus fréquentes sur les hauteurs, tandis que les plages seraient sans doute épargnées, notamment celle où la patrouille de France devait se produire vers 16 h 30'. On s'en tape, des ploucs ailés qui gaspillent du kérosène dans l'atmosphère pour produire un éphémère drapeau tricolore avec leurs fumigènes. 

 

Nous avons même retardé nos livraisons, Christine et moi, devant ces affirmations péremptoires et répétées, alors que nous avions prévu à l'origine de joindre l'utile à l'agréable: livrer un de nos clients favoris, le bel Hôtel Planes de Saillagouse ET se faire une balade tranquille du côté du Puigmal, ainsi qu'un petit tour à Estavar pour tester les qualités optiques d'un grand angle d'occasion sur la façade de la jolie église romane du village.

 

Finalement, il a fait o-di-eux toute la journée (plafond bas, entrées maritimes, humidité de mousson ...) sur la côte, la plaine, le Riberal et une partie du Conflent, mais superbissime là-haut, dès qu'on dépassait Olette sur la N 116. Depuis le balcon d'Estavar, je vous ai photographié tout le massif autour du Puigmal, de l'autre côté du plateau cerdan, sous un ciel magnifique.

 

Moi, si j'étais des hôteliers et des commerçants cerdans, je monterais une association de défense pour porter systématiquement plainte contre les annonces météo qui les désavantagent constamment, et les privent ainsi d'une partie de leur chalandise et de leur chiffre d'affaires. Habitants des Hauts Cantons, Prolétaires de la Montagne, unissez-vous pour bouter dehors les vils manants envoyés par Paris et à la solde des hommes d'affaires du littoral.

 

Pour l'anneau d'or du Comte de Cerdagne, pour un bijou

Le vent qui souffle à travers la montagne m'a rendu fou  ....

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Lassidu (lundi, 11 août 2014 09:34)

    Léon don Quijote !...