ELLE FINIT DANS LE "MELANGE BORAIN"

Cichorium intybus
Cichorium intybus

 

 

 

 

 

En lisière du parking

au sommet du Mont Aigoual,

fleurit la "barbe de capucin".

 

 

 

 

 

 

 

 

Il s'agit de la chicorée sauvage.

 

Assez amère, elle possède des vertus cholagogues mais aussi anaphrodisiaques, prétendaient les anciens. On mange ses feuilles en salade, qui ont y un goût voisin de celui du pissenlit.

 

Et bien sûr, c'est son arbre radiculaire qui, une fois torréfié, vient rejoindre un peu d'arabica et beaucoup de robusta dans le "mélange borain", le café qui trônait sur le coin des cuisinières à bois de toutes les grand-mères en Wallonie, pour la jatte de jus, souvent additionné d'un peu de sel. 

 

Allez les bleues ! 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0