AU-DESSUS DE LA FRANQUI

Devant : le Golfe du Lion
Devant : le Golfe du Lion

 

 

 

"Whatever",

et une partie

de sa famille,

est venu

me rendre visite.

 

 

 

 

 

 

Ce matin, la balade vers la falaise qui domine La Franqui nous a menés à l'aplomb du banc de sable qui sépare l'étang de la Méditerranée. Aujourd'hui, une communication ténue existait entre les deux. Sinon, l'étang est surtout alimenté "par le bas", sur la nappe phréatique qui se trouve déjà à deux mètres de profondeur.

 

Une brume tenace envahit petit à petit le paysage (vent marin), atténuant la limite entre le ciel et les flots. Port-la-Nouvelle, dans le lointain, disparaît dans le flou. Nous ne verrons pas la Grande Motte aujourd'hui. 

 

Enfin, alors que nous sommes déjà le 3 juillet, la côte audoise est quasiment déserte.

 

Y'a plus de saison, ma pôv' dame ! 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0