ENTRE LABOURD ET NAVARRE

Vue sur la côte basque
Vue sur la côte basque

 

 

 

Un peu de brume,

malheureusement .....

 

 

 

 

 

Sinon, la vue peut s'étendre bien loin vers les Landes et le Golfe de Gascogne, au-delà de l'embouchure de l'Adour.

 

La massif de Larrun sert de frontière entre les deux provinces basques de Labourd et de la Navarre, du col de St Ignace au col de Lizuniaga, à une altitude de 905 m. Il s'agit d'un ensemble de grès de type vosgien sur le sommet et le versant est, devenant basaltique vers l'ouest et limoneux plus bas, avec des éboulis. On y rencontre des hordes de chevaux pottok en liberté, ainsi que quelques Merens et d'autres races, des moutons à face rousse et à cornes vrillées appelés manech et de nombreux vols de vautours fauves.

 

Le train de la Rhune, inauguré en 1924, grimpe en un peu moins d'une demi-heure sur une voie unique à crémaillère. De vocation touristique - 350.000 visiteurs en 1998 - il vous mène au sommet défiguré par des bâtiments modernes (relais hertzien, magasins, restauration ...) et donne accès à deux sentiers dont l'un vous redescend vers la gare de départ, tandis que l'autre vous mènera à Ascain.

 

La vue est imprenable, même par temps assez voilé comme lors de notre visite. Sinon, on aperçoit au nord la bergerie de Latche - j'exagère un peu - et l'armoire qui y renferme la conflictuelle francisque et, en se retournant, la Vallée Blanche et l'Aiguille du Midi. Non, je me trompe, c'est le Pic du Midi d'Ossau que je voulais dire.

 

On embrasse toute la côte basque, détaillant bien Ciboure et Saint-Jan-de-Luz, puis Guéthary et Bidart, avant d'arriver vers le continuum de Bayonne-Anglet-Biarritz.

 

Si vous avez le temps, je pense que cela vaut la peine de monter par la voie ferrée et de redescendre (environ deux heures de marche) par vos propres moyens, d'autant que le trajet côute assez cher, ce qui se justifie par les infrastructures et l'absence d'utilité publique en dehors des loisirs.

 

J'ai adoré l'excursion, le seul "break" que nous nous étions permis

durant notre premier scouting-trip en Euskaldi.

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Callie Hon (dimanche, 22 janvier 2017 17:23)


    Awesome! Its genuinely remarkable paragraph, I have got much clear idea regarding from this article.

  • #2

    Kelle Kellems (lundi, 23 janvier 2017 04:18)


    Remarkable! Its truly amazing post, I have got much clear idea regarding from this piece of writing.