ROMANAE SPATIUM EST URBIS ET ORBIS IDEM

Luc, un nouveau frère tout blanc chez les Bénédictins de St Génis
Luc, un nouveau frère tout blanc chez les Bénédictins de St Génis

 

 

 

Je préfère,

moi, emprunter

à Ovide

le titre de mon

message pascal.

 

 

 

 

 

 

 

 

Si ses Fastes sont plus romains que les miens, j'espère que ma camaraderie présentera toutes les métamorphoses qui vont de la nymphe à l'humain. Mon message en vérité s'adresse principalement à trois personnes, à trois couples en fait, que ce blog vous met souvent en scène et qui ont connu en 2013 un annus horribilis.

 

Il s'agit des Trois M's: Michel, Marc et encore Michel. Chez les uns, ce fut une année de pertes d'amis chers ou de proches, de maladies dans le cercle des amis, de dissensions familiales. Chez les autres, ce furent des soucis financiers et de santé. Chez les derniers, ce furent des perturbations professionnelles. 

 

Les premières tracasseries furent les plus graves, mais sont en présent largement résolues et une naissance a pu adoucir le sort. Les suivantes connaissent une évolution favorable. Les dernières, heureusement moins catastrophiques, risquent de troubler encore un peu la quiétude.

 

Et pourtant, ces six personnes ont su m'apporter leur soutien durant quelques phases un peu plus "just" de l'existence de Coume Majou. In nomine liquoris et vini et Majolus sancti, je les en remercie.

 

Enfin, l'homme que la recherche de l'UCB a fait maigrir, a plongé dans la dépression, a anémié, j'en passe et des meilleures, a refait surface avec vigueur et fêtera dignement ses 56 ans bientôt. Ni kippa ni kefas chez lui, tout simplement Keppra ! 

 

A vous tous mes amis, je souhaite un printemps propice,

beaucoup d'oeufs et de chauds petits lapins,

ainsi que de bonnes lectures.

Nous aimons tant bouquiner.

 

 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0