LABOURS AU RACOU

Allez, hue !
Allez, hue !

 

 

 

 

 

 

Le Racou est une

dépendance d'Argelès,

et sans doute la plage

la plus agréable des P.O. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle serait un peu le pendant de La Franqui sur la côte audoise. Assez protégée, à l'écart de la grande foule, elle tient chaque année en avril une "Foire aux Producteurs" qui attire beaucoup de monde. Le petit marché est d'un intérêt relatif: nous n'avons nullement l'équivalent des "Marchés de Provence" par ici, principalement car il n'existe aucun pouvoir d'achat. Un activiste rappelait ce matin sur les ondes que 30 % des familles de Perpignan se trouvent en-dessous du seuil de pauvreté défini par l'Union Européenne, des chifrres similaires à ceux de la Grèce. 

 

Par contre, l'exposition d'animaux et les animations y sont de qualité. Un mas géré par des Britanniques propose toute une série d'activités tournant autour des chevaux de trait et d'attelage. Ici, ils montraient des traits blancs (de la Perche je crois) en plein labour. Toutefois, ceux que j'ai vu au travail étaient assez rétifs, trop vifs et pas "placés". Je ne crois pas que c'est une de leurs fonctions habituelles. Ils tirent plutôt des charettes et des roulotes pleines de vacanciers. Mais l'image est dynamique.

 

Je vous ferai encore un billet basé sur nos escapades

de dimanche dernier et puis basta.

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0