COMME À PHILADELPHIE

Nous avons eu l'odeur du buis et des iris en plus
Nous avons eu l'odeur du buis et des iris en plus

 

 

 

 

 

 

 

 

Je vous avais promis

plusieurs instantanés de

la journée de dimanche.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est à la mémoire de Saint Genis, martyr d’Arles mort en 303 (l’an de grâce, pas la Peugeot), que Sentimir fonda au coeur des Albères cette abbaye bénédictine, en 780, Carolo Magno Rege.

(NB : l’ablatif absolu est de moi. )

 

On se trompe souvent de Benoît : celui qui édicta la règle, au mont Cassin, est le Benoît de Nursie du sixième siècle, pas feu notre ami Ratzinger. Elle vaut aussi à Maredsous, par exemple. N’en faisons pas tout un fromage.

 

D’abord détruite par les Normands, elle verra sa reconstruction puis son développement progressif durant tout le Moyen-Âge. Ensuite, on la réunira à celle de Montserrat, là où Shakira vient de tourner un clip romantique et pudiquement sensuel, par ailleurs. Après l’annexion définitive de la Catalogne après le Traité des Pyrénées, les moines résistent pourtant au Roi Soleil et leur monastère périclite.

 

Beyoncé vient elle aussi de tourner un clip qui fait parler de lui, mais ce n’est pas au pied des dentelles de Montserrat, ni de Montmirail d’ailleurs. On demandera au Président Obama ce qu’il en pense.

 

Avec la Révolution, ce bien national est vendu en 1796. En 1924, une grande partie des pierres du cloître sont revendues par un antiquaire spécialisé au château de Mesnuls, une autre partie file au Louvre et les piles centrales atterrissent au Philadelphia Museum of Art, de la même manière que le cloître de Saint-Michel-de-Cuxa a fini à The Cloisters sur les Washington Heights.

 

Depuis lors, une bonne part des pièces a été récupérée et remontée, grâce à la numérotation précise qui en existait. Depuis 2002, même le déambulatoire, actuellement transformé en galerie d’exposition temporaire, a été rendu au public. La visite de l’ensemble ( 2 € d’admission) vaut largement la peine, d’autant que ses marbres polychromes (blanc en provenance de Céret en Vallespir, rose de Villefranche-de-Conflent et noir des Corbières) sont de toute beauté. J’ai photographié la majorité des chapiteaux des colonnes.

 

 

Voilà un dimanche qui commençait bien.

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Eulalia Otwell (dimanche, 22 janvier 2017 15:59)


    If you are going for best contents like me, just visit this site every day for the reason that it provides quality contents, thanks