LE SABLE DU DJEBEL SUR LES SCHISTES DE L'AGLY

Souffler n'est pas jouer
Souffler n'est pas jouer

 

 

 

 

 

 

 

Solidarité

méditerranéenne ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pendant deux jours, le vent marin et surtout les pluies qui l’ont accompagné ont recouvert d’un fin manteau orangé les toits des voitures et les pare-brise. Tout ceci proviendrait du sud marocain et algérien, relayé par une marinade tenace. Christine m’a fait remarquer que ce sont surtout les voitures « blánneutches » qui marquaient fort et elle a raison. Je me demande pourquoi ce phénomène météorologique venu d’Afrique prend surtout pour cible les véhicules de cette couleur.

 

Moi, je pense que c’est la Loute qui se rappelle à nous (voir l’image).

 

J’ai lu par ailleurs - on citait un météorologue de l’IRM - que des nuages d’altitude contenant ce sable, mais aussi des particules hautement toxiques et des résidus industriels ramassés en chemin, allaient s’abattre sur les îles britanniques durant la journée d’hier et celle d’aujourd’hui. Ensuite, elles feraient route vers la côte belge, tout en s’étant détoxifiées grâce aux précipitations !

 

D’une part, quels pays survolés entre le Sahara et Land’s End sont-ils suceptibles de charger l’air de particules toxiques ? Ben, la Catalogne, les îles Baléares et toute la moitié ouest de la France : sales pollueurs, va !

 

D’autre part, quelles sont ces particules toxiques ? On ne vous le dira pas, pauvres cons de citoyens soumis à l’impôt.

 

Enfin, par quel miracle ont-elles perdu leur toxicité en traversant le Channel ? Cela doit être grâce au dynamisme de Flupke et au charme de Mathilde. Vous savez, celle qui fait changer les draps à Jacques Brel.

 

Conjuguez avec moi :

je tousse et je suis un crétin

tu tousses et tu es un crétin

il tousse et il est un crétin .....

 

 

 

PS : le crétin que je suis sait qu’un djébel n’est généralement pas recouvert de sable, mais c’est pour parfaire la touche orientale de mon titre que j’ai choisi ce terme.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0